Notre histoire

De la rue du Sahel à Bhaktapur

Paris, New Dehli, Phnom Penh, Bethleem, Bhaktapur ou Buenos Aires… On doit vous avouer quelque chose, on ne sait pas trop ! C’est sûrement un peu de tout ça, tous ces lieux, toutes ces rencontres et quelques mégatonnes de salives utilisées à discuter autour de quelques milliers de cafés qui sont à l’origine du projet Bridgeo. Au départ, des amis à Paris (dans le XIIe exactement, entre l’avenue Daumesnil et la rue du Sahel) et quelques idées pour s’engager. Sur ce… des milliers de kilomètres parcourus, 25 pays visités et des centaines d’associations et entreprises sociales rencontrées… pour aboutir à trois conclusions et un projet :

  • Les ONG et entreprises sociales locales manquent de moyens et de bras. Leurs actions éducatives environnementales et plus généralement solidaires sont pourtant indispensables pour améliorer le quotidien des communautés.

  • Des jeunes (et des moins jeunes) prêts à s’engager pour aider ces ONG et entreprises sociales locales mais qui voient leurs souhaits se déliter devant des coûts prohibitifs.

  • D’où la nécessité de créer un espace de rencontres pour un volontariat qui soit responsable, facile et… accessible.

Le premier principe de Bridgeo, c’est ça ! Notre monde a besoin d’engagement(s), de solidarité(s)… et de solutions concrètes. Il faut s’indigner, il faut comprendre mais il faut surtout agir auprès de ceux et de celles qui en ont le plus besoin ! 1, 2, 4 mois… voire plus pour aider, soutenir, apporter ses compétences, bref pour partager…

De Bhaktapur au 2.0

Ok super mais après ? Afin de permettre ce volontariat responsable et accessible, nous developpons notre association autour de trois grands principes :

  • instaurer une démarche qualité auprès des ONG et entreprises sociales en s’appuyant sur l’expérience et les compétences des cabinets d’audit. Toutes les associations et entreprises sociales ont été évaluées de la meilleure manière possible par Bridgeo. L’objectif étant de vous certifier que le travail accompli par les ONG et entreprises sociales locales est bien conforme aux normes et à l’éthique d’un projet solidaire.
  • faciliter le volontariat en s’appuyant sur les technologies numériques. C’est en effet par ce biais qu’il est possible de réduire sensiblement les coûts de vos missions à l’étranger. Nous vous évitons donc ces lourdes démarches administratives tout en vous permettant de défiscaliser à 66% l’ensemble des dépenses (transports notamment) liées à votre mission.

  • donner le maximum d’informations pour que votre mission soit responsable, durable et impactante. Vous trouverez donc sur notre site MOOC, articles, etc., vous permettant de préparer votre volontariat dans les meilleures conditions possibles.

De nous à vous.

Bridgeo, c’est nous – quelques amis un peu obsédés (raisonnablement bien sûr) par l’éthique, l’engagement et cette volonté de rendre le volontariat responsable – qui tentons quotidiennement d’évaluer, de rendre possible et d’informer ! Mais soyons honnêtes et transparents, Bridgeo, c’est surtout vous. Etienne à Bethleem, Camille à Phnom Penh ou Antoine à Bhaktapur… Ce que vous faites sur le terrain, en aidant, en apportant vos compétences… c’est ça l’esprit de l’association !

 

Nos chargés de bonheur Investis partout sur le globe !

Sacha Abécassis

Président
> En savoir plus sur Sacha <

Antoine Boutin

Trésorier
> En savoir plus sur Antoine <

Jérôme Bouthier

Vice-president
> En savoir plus sur Jérôme <

Camille Roger

Responsable Partenariat
> En savoir plus sur Camille <

Nos soutiens