Capitale :

Manille

Langues :

Le philippin, le tagalog. Chaque groupement d’îles possède cependant son propre dialecte. L’anglais est la deuxième langue officielle.

Sommaire

Histoire

Politique

Culture

Codes

Religion

En volontariat

Pour aller plus loin

Histoire

fiche_pays_philippines_histoire_bridgeoL’archipel est à l’origine peuplé par des Négritos, puis des Indonésiens, et enfin par des Malais. La décadence de ces derniers correspond à l’arrivée de l’Islam sur le territoire. En 1521, les îles sont découvertes par Magellan : les Espagnols conquièrent le territoire ; seuls les Moros (un peuple du Sud) leur résiste jusqu’au XIXe siècle. La colonie est négligée économiquement, ce qui fait que nombre d’habitants sont très pauvres. Le rôle du clergé espagnol est considérable, les moines deviennent d’ailleurs vite les principaux propriétaires fonciers. Cependant, les Espagnols doivent faire face aux rivaux, comme la Chine, l’Angleterre ou le Portugal, qui veulent récupérer la colonie. L’unité de l’administration espagnole contribue à créer un sentiment national. Des organisations sont créées, de même que des journaux qui dénoncent les abus coloniaux.

fiche_pays_philippines_histoire_bridgeo_1Une organisation nationaliste secrète se fonde, et sa découverte par l’autorité déclenche la révolution en 1896. Le territoire est secoué par une guérilla généralisée. Avec l’aide des nationalistes, les États-Unis s’emparent de Manille.

En 1979, les troupes vietnamiennes arrivent dans le pays et cessent le génocide. Le Vietnam se retire du Cambodge au début des années 90, et le pays connaît alors une période de paix.

fiche_pays_philippines_histoire_bridgeo_2 Le Traité de Paris donne l’archipel aux États-Unis, donnant lieu à un nouveau soulèvement populaire. Un gouvernement civil est finalement instauré, et en 1907 les nationalistes remportent les élections. La philippinisation de l’administration s’accélère. La loi Tydings-McDuffie de 1934 pose les bases de l’indépendance de l’archipel. Le territoire doit cependant accepter l’établissement de bases navales américaines. Le 14 mai 1935, la nouvelle constitution est adoptée. Cela dit, le Japon conquière et occupe les Philippines en 1941. La résistance reprend alors mais les Japonais proclament la République. Finalement, les Américains reprennent Manille et le territoire est libéré en 1945.

L’indépendance est officiellement proclamée en 1946, même si les Philippines demeurent étroitement liées aux États-Unis. Ensuite, la situation du pays est difficile, notamment à cause du chômage élevé et de la corruption. Ferdinand Marcos préside le pays de manière assez autoritaire pendant plus de vingt ans, jusqu’à la révolution philippine de 1986. C’est le retour à la démocratie dans le pays. Depuis, les Philippines sont toutefois marquées par une forte instabilité politique et une économie affaiblie, qui est cependant en hausse depuis 2010.

Politique

fiche_pays_philippines_politique_bridgeoLes Philippines sont une république présidentielle, avec un système gouvernemental inspiré du modèle américain. Le président est élu par un vote populaire, pour un mandat de 6 ans, au cours duquel il ou elle nomme les différents ministres. Le pouvoir législatif est détenu par le Congrès, parlement bicaméral, constitué du Sénat et de la Chambre des représentants.
Le président actuel est, depuis le 30 juin 2016, Rodrigo Duterte. Il est membre du parti de gauche PDP-Laban.

Culture

fiche_pays_philippines_culture_bridgeo Les Philippines sont le seul pays chrétien d’Asie. Plus de 90% de la population se déclare de confession chrétienne, dont 80% de catholiques. L’influence de l’église catholique est perceptible dans le mode de vie et la philosophie des gens.

fiche_pays_philippines_culture_bridgeo_1Les fiestas font partie de la culture philippine. Ce sont des cérémonies très colorées qui sont un mélange entre rites chrétiens, folklore païen, et influence des métissages ethniques et culturels. Ces fêtes sont accompagnées de danses folkloriques. La « tinikling » (danse du héron et du bambou) est la danse traditionnelle nationale. La « singkil » (danse de cour) est la plus connue des danses filipino-musulmanes. Le cochon de lait est un plat typique de ces cérémonies.

Le bulol est la forme artistique la plus typique de l’archipel. Il s’agit d’une figurine sacrée en bois sculpté et qui sert depuis des siècles à veiller sur les rizières.

fiche_pays_philippines_culture_bridgeo_2 La cuisine philippine est la fusion de trois traditions culinaires : chinoise, malaise et espagnole. Cela peut surprendre mais les plats sont tous servis en même temps. Les restaurants traditionnels kamayan, où l’on mange avec ses doigts dans une feuille de banane, sont très en vogue.
Le plat national est l’adobo. Il s’agit d’un mélange de poulet, porc et calamars et/ou de légumes au vinaigre, à l’ail et au poivre.

Codes

  • Tu peux t’habiller en tenue décontractée dans la vie de tous les jours, attention tout de même à mieux se couvrir quand tu visites une église.
  • Les Philippins sont très courtois et respectueux et détestent les conflits. Par exemple, au lieu d’utiliser un non catégorique, il vaut mieux user de périphrases.
  • Le marchandage est d’usage dans les marchés et avec les chauffeurs de tricycle, mais c’est cependant mal vu dans les magasins.
  • On perçoit facilement les influences hispanique et américaine dans la manière de parler : ceux qui parlent anglais ont un accent plus américain que british, et des mots espagnols tels que « fiesta » ou « guapo » sont utilisés dans la vie de tous les jours.
  • • La famille est très importante aux Philippines, mais au sens de famille élargie : si tu es un proche tu seras considéré comme faisant partie de la famille.
    Il convient de marquer un respect particulier pour les personnes âgées.
    Si tu es invité chez quelqu’un, enlève tes chaussures en entrant dans une maison. De plus, laisser de la nourriture dans ton assiette n’est pas malpoli : cela montre au contraire que tu es rassasié(e).

Religion



fiche_pays_philippines_religion_bridgeoSelon France Diplomatie, voici la répartition des religions : catholiques (84%), musulmans (7%), protestants évangéliques (4%).



En volontariat

fiche_pays_philippines_religion_bridgeoL’eau du robinet n’est pas potable. Fais attention aussi aux glaçons !

Les « jeepney » sont le mode de transport le plus courant pour les petites distances, ils sont colorés et bondés. Ce sont des sortes de petits bus, longtemps bricolés à partir de Jeeps de l’armée américaine, et qui s’arrêtent à la demande ! Il y a aussi pas mal de tricycles (des motos avec side-car).

Pour aller plus loin

Paris | Ambassade des Philippines

4, Hameau de Boulainvilliers / 45, rue du Ranelagh
75016 Paris
Tel : +33 1 44 14 57 00
Courriel : paris.pe@dfa.gov.ph Site Web : http://www.parispe.dfa.gov.ph

Ambassade de France aux Philippines

16th floor Pacific Star building – corner Sen. Gil Puyat Ext. and Makati avenues
1200 Makati city
Tel : +63 2 857 69 00
Téléphone d’urgence 24H/24H
Ambassade : +63 917 532 0756
Courriel : admin-francais.manille-amba@diplomatie.gouv.fr
Site Web : https://ph.ambafrance.org/

Cette fiche pays a été rédigée en mai-juin 2018, certaines informations peuvent avoir été modifiées d’ici là…
N’hésitez pas à élargir vos recherches !

En savoir plus sur Diplomatie.gouv.fr/conseils-aux-voyageurs
Infos Twitter du compte officiel de l’Ambassade de France aux Philippines
Voir toutes les fiches pays