fiche_pays_bolivie_drapeau_bridgeo

Capitale :

La Paz (capitale administrative), Sucre (capitale constitutionnelle) et Santa Cruz de la Sierra (capitale économique).

Langues :

Espagnol et 36 langues indiennes. Le quechua et l’aymara sont très répandus.

Sommaire

Histoire

Politique

Culture

Codes

Religion

En volontariat

Pour aller plus loin

Histoire

fiche_pays_bolivie_histoire_bridgeoAvant l’arrivée des Espagnols en 1825, la Bolivie fait partie de l’empire des Incas. Le Haut Pérou, qui correspond à l’actuelle Bolivie, est conquis en 1538 par Francisco Pizarro qui défait les Incas. Les colons exploitent les mines d’argent du territoire, qui devient l’un des plus riches de la couronne espagnole.
C’est cependant l’une des premières colonies espagnoles à se rebeller, au début du XIXe siècle. En 1810 a lieu la première défaite de l’armée espagnole. La rébellion s’arrête néanmoins, ne trouvant pas d’appui chez les Indiens et les métis. Des mouvements indépendantistes voient le jour, notamment avec Bolivar et Sucre.

Finalement, l’indépendance est déclarée le 6 août 1825. Cependant, la situation est difficile car la guerre a ravagé le territoire. Le pays connaît de nombreux coups d’Etat, une guerre civile particulièrement violente dans la deuxième moitié du siècle et une guerre contre le Chili. De plus, les frontières du pays font l’objet de nombreuses tensions avec ses voisins.


fiche_pays_bolivie_histoire_bridgeo_2Au milieu du XXe siècle, Estensorro, qui est l’un des fondateurs du mouvement nationaliste révolutionnaire, devient président par la révolution. Il met en place de nombreuses réformes, mais doit quitter le pouvoir à la suite du coup d’Etat de la junte militaire dirigée par Ortuño. Des mouvements révolutionnaires émergent, notamment avec Che Guevara. Le pays connaît un enchaînement de coups d’Etat militaires successifs. Le général Tejada règne par exemple jusqu’en 1982, menant une politique de terreurs avec des milliers de citoyens assassinés et torturés.

La période légale et constitutionnelle commence ensuite, mais la situation est assez instable et les mouvements sociaux se multiplient. Le XXIe siècle débute ainsi par une profonde crise économique.
En 2005, le syndicaliste Evo Morales est élu président : c’est le premier président bolivien d’origine indienne. Une nouvelle constitution est adoptée en 2009, accordant notamment plus de droits aux Boliviens d’origine autochtone.

Politique

fiche_pays_bolivie_politique_bridgeoLa Bolivie est une démocratie présidentielle, avec un Parlement bicaméral.
Le président actuel est Evo Morales, membre du Mouvement vers le socialisme (MAS). Il est le premier président du pays à revendiquer son ascendance amérindienne. En 2009 et ensuite en 2014, il est réélu avec plus de 60% des voix et son parti obtient la majorité absolue dans les deux Chambres. Il perd un référendum en 2016 qui devait l’autoriser à faire un quatrième mandat, mais le tribunal constitutionnel décide finalement de l’y autoriser.

Culture

fiche_pays_bolivie_culture_bridgeo Il existe de nombreuses fêtes traditionnelles qui rythment la vie du pays : la fête des compadres et comadres, la fiesta de la uva, la fiesta grande, etc.
A El Alto, dans la banlieue de La Paz, les cholitas luchadoras, femmes indigènes qui pratiquent la lutte libre, font fureur. On assiste à ces matchs en famille le dimanche. Ils sont vus comme un symbole de l’émancipation des Boliviennes.

fiche_pays_bolivie_culture_bridgeo_2 Le carnaval d’Oruro est un des événements majeurs du pays. Il est inscrit au patrimoine oral et immatériel de l’UNESCO depuis 2008. Cette fête est dédiée à la célébration de la Virgen del Socavón représentée par une statue de 45m. Il s’agit d’un mélange entre croyances religieuses précolombiennes et chrétiennes. Le carnaval commence par une immense procession de danseurs professionnels.

La musique folklorique bolivienne utilise encore des instruments préhispaniques.
Les spectacles de musique populaire s’appellent « peñas », tu peux les écouter dans la plupart des grandes villes.

fiche_pays_bolivie_culture_bridgeo_3 Le masque folklorique, utilisé par les civilisations précolombiennes, garde aujourd’hui une grande importance en Bolivie. Il est un élément clé du folklore du pays, il est notamment partie intégrante de la culture aymara. Ces masques représentent des personnages mythiques.

fiche_pays_bolivie_culture_bridgeo_4Côté cuisine, la gastronomie bolivienne est un mélange de traditions incas et espagnoles. La pomme de terre est l’ingrédient de base de cette cuisine. La soupe, qui a longtemps constitué le repas unique des Boliviens, est aujourd’hui l’entrée traditionnelle du pays. La sopa de maní est typique, il s’agit d’un bouillon de viande et légumes avec des cacahuètes broyées. L’api est une boisson chaude sucrée et épaisse à base de maïs, de cannelle et de clous de girofle.

Le football est un sujet récurrent chez les Boliviens, ce sport fait partie de la culture du pays. C’est le sport le plus pratiqué en Bolivie.

Codes

  • La courtoisie est importante, la plupart du temps les gens se serrent la main en se regardant dans les yeux.
    Par politesse, la forme usted est souvent utilisée : tes efforts pour t’exprimer dans la langue locale seront très appréciés.
    Attention, si tu es invité(e) à une fête, trouve un équilibre entre la politesse due aux hôtes et ta capacité à tenir l’alcool car les Boliviens lèvent facilement le coude 😉
  • Les communautés indiennes ne sont pas des attractions pittoresques ! Cela peut te sembler évident mais certains touristes ont tendance à les réduire à un élément de folklore en les fixant ou en les prenant en photo, ce qui n’est pas très respectueux.
  • Le marchandage se pratique sur les marchés.
  • Le déjeuner « almuerzo » est le principal repas de la journée. Il se compose souvent d’une soupe, d’un plat, et d’un café ou thé.
  • fiche_pays_bolivie_code_bridgeo La population est très croyante, Dieu est omniprésent dans les conversations. Beaucoup de Boliviens vénèrent aussi la Pachamama, notamment lors de rites où ils font des offrandes à la Terre Mère. Un exemple : avant un trajet en bus, une bouteille d’alcool est lancée sur le bus en guise d’offrande à la Pachamama et pour assurer un voyage sans encombre.

Religion

fiche_pays_bolivie_religion_bridgeo Selon France Diplomatie, 95% de la population est catholique. Il existe aussi de nombreuses églises protestantes. Beaucoup de croyances traditionnelles se perpétuent : les croyances animistes influencent encore beaucoup la vie quotidienne, souvent en parallèle de pratiques catholiques.

En volontariat

La Bolivie est un pays fait de microclimats donc si tu comptes voyager, apporte tout type de vêtements. Prévoie des vêtements légers mais tout de même couvrants (pour éviter les piqures de moustiques !).
Attention au mal d’altitude : la Paz est la capitale la plus haute du monde !


Dernier conseil : va voir le désert de sel, où le ciel se reflète dans l’eau… ça vaut le détour !
fiche_pays_bolivie_en_volontariat_bridgeo

Pour aller plus loin

Paris | Ambassade de la Bolivie

12, avenue du Président Kennedy
75016 Paris
Tel : 01.42.24.93.44
Courriel : embolivia.paris@wanadoo.fr

Ambassade de France en Bolivie

Avenida Hernando Siles n° 5390 – Esquina calle 8
Obrajes
La Paz
Tel : +591 2 214 99 00
Numéro de permanence :+591 77593158
Courriel : information@ambafrance-bo.org
Site Web : https://bo.ambafrance.org/

Cette fiche pays a été rédigée en mai-juin 2018, certaines informations peuvent avoir été modifiées d’ici là…
N’hésitez pas à élargir vos recherches !

En savoir plus sur Diplomatie.gouv.fr/conseils-aux-voyageurs
Infos Twitter du compte officiel de l’Ambassade de France en Bolivie
Voir toutes les fiches pays