Citoyens d’une déchetterie,
ça vous tente ?

Il existe dans le monde un 196e pays et vous pouvez si vous le souhaitez en devenir citoyen. On vous conseille cependant pour votre santé et votre bien-être ne pas vous y rendre… car ce n’est qu’un amas de déchets plastiques répondant au doux nom d’îles Poubelles (Trash Isles). Il y en a 6 dans le monde – ce sont peu ou prou 260000 tonnes de déchets disséminés sur plus de 3 millions de kilomètres carrés (par comparaison l’Europe, c’est 4 millions de km2 !). On appelle aussi ces îles Poubelles le 7e continent.

Soyons sérieux… Vous ne pouvez être qu’un citoyen virtuel de ces îles. Il existe certes une monnaie, un passeport mais ceci n’est qu’une campagne pour dénoncer le piteux état des océans – elle est organisée par le site LADbible et l’ONG Plastic Oceans Foundation pour interpeller la communauté internationale. Vous pouvez cependant signer la pétition et la partager sur les réseaux sociaux, c’est ici !

On ne saurait trop insister sur ce point : le plastique est en train de faire mourir la planète. Quelques chiffres pour se mesurer le phénomène : nous produisons 300 millions de tonnes de plastiques par an et on estime que 8 à 12% finissent dans les océans (source Greenpeace). Ces plastiques vont être ingérés par les animaux marins et vont finir sur lit marin (ils mettront de 100 à 400 ans pour se dégrader).

Les solutions pour lutter contre cette destruction sont connues : limiter au maximum sa consommation de plastiques. Que vous soyez à Orléans, Bangalore ou Battambang, les principes sont les mêmes, les attitudes à adopter semblables… Bref être citoyen, non pas d’une déchetterie mais d’un monde vivable et durable, c’est adopter des comportements responsables partout et tout le temps.