Nicolas Hulot,
notre premier soutien !

Nicolas Hulot, l’actuel ministre de l’environnement,
fut l’un des premiers soutiens de l’aventure Bridgeo.

Des valeurs et des actes.

Avouons-le, nous n’étions pas heureux de recevoir cette lettre de Nicolas Hulot… On était carrément aux anges, sautant comme des cabris pendant plusieurs heures (on n’exagère à peine !) dans notre bureau de 18m2. Quand on débute un projet comme celui de Bridgeo et que cette personnalité vous envoie une lettre d’encouragement, ce ne sont pas des ailes de moineaux qui vous poussent dans le dos… mais des réacteurs d’un A380 ! En 2014, nous étions à peine sortis de l’université… Bridgeo était encore à moitié dans les cartons mais le ton était déjà là : Enthousiasmant, séduisant, souci du respect d’autrui et de notre environnement… Des mots écrits par celui qui occupait alors le poste de directeur de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme et qui ne pouvaient que nous inspirer. Après cela, comment ne pas poursuivre ce que nous étions en train de construire… Perpétuer cet engagement pour les valeurs de la solidarité, cette lutte pour la préservation de l’environnement et surtout mettre en place cette petite association qui permettra (qui permet aujourd’hui !) à tout un chacun de concrétiser ses valeurs en actes.

La question environnementale

 Nous étions d’autant plus fiers de recevoir cette lettre que le combat pour la préservation d’un monde vivable pour l’homme, pour toutes les espèces animales et végétales est aussi notre combat. Nous ne pouvions que nous retrouver dans les propos de Nicolas Hulot lorsque ce dernier déclarait en 2008 que notre vernis civilisationnel ne résistera pas longtemps à la combinaison de la crise écologique et de la pauvreté.  Eh oui, faire la promotion de l’engagement et de la responsabilité aux quatre coins de la planète, c’est aussi et surtout parce qu’il y a beaucoup à faire pour préserver notre environnement, pour lutter contre toutes les formes de discriminations, pour l’éducation, pour bâtir des modèles justes, viables et durables… Et tout ceci ne se fait pas devant un écran ou à travers un like mais directement sur le terrain. Comprendre, s’indigner, agir… Tel fut (et est) le mantra de l’actuel ministre de l’environnement – tel pourrait être ce qui guide le projet Bridgeo. Nous avons précieusement conservé cette lettre (sans toutefois en faire une relique), histoire de ne jamais oublier que les valeurs doivent être défendues… par des actes !

Joseph pour Bridgeo.